Atelier de formation sur « La Formalisation des groupements des femmes ramasseuses et transformatrices de noix de karité »

La salle de Conférences du Centre Guy RIOBE de Parakou a servi de cadre les 19 et 20 Octobre dernier à un atelier de formation et de mise en route de la formalisation des groupements des femmes ramasseuses et transformatrices de noix de karité. Une initiative conjointe de l’Association Karité Bénin (AKB) et du Projet d’Appui au Renforcement des Acteurs du Secteur Privé (PARASEP) avec l’appui du Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche (MAEP).

Cet atelier vise à faciliter la formalisation des groupements des femmes ramasseuses et transformatrices des noix dans la perspective de la migration vers l’Interprofession de la filière Karité au Bénin. Il vise spécifiquement à :

  • sensibiliser les participants sur le processus de mise en place de l’Interprofession;
    rendre les participants capables d’apporter un appui approprié aux femmes ramasseuses et transformatrices de noix de karité dans la création et l’immatriculation de leur société coopérative conformément aux règles de l’acte uniformes de l’OHADA en la matière.
  • adopter les avant-projets de textes constitutifs types de structures de base
  • élaborer et adopter la feuille de route pour la structuration du maillon des ramasseuses et transformatrices de noix de la filière karité au Bénin.

Une cinquantaine de participants ont pris part à cet atelier. Ce sont entre autres les membres des groupements des femmes ramasseuses et transformatrices, les gestionnaires des réseaux et les superviseurs de l’AKB et des agents des structures décentralisées du Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche. Ils sont venus des départements de la Donga, de l’Alibori, du Borgou, de l’Atacora et des Collines.

C’est le Coordonnateur de l’AKB, Monsieur Urbain GBEOU qui a souhaité la bienvenue aux participants tout en les exhortant à se rendre disponibles durant toute la durée de la formation pour l’atteinte des objectifs de l’atelier. Il sera suivi de Monsieur Oumar BARRY, Assistant Technique du PARASEP en charge de l’Appui au Secteur Productif, représentant le Coordonnateur, qui a mis l’accent sur les divers appuis du projet PARASEP à la filière karité mais l’importance que constitue la migration vers l’Interprofession. Il a invité les participants à de fructueuses contributions autour du consultant –formateur et des autres communicateurs sollicités pour la
circonstance.

L’allocution d’ouverture de l’atelier a été prononcée par Monsieur Marius S. AINA, Directeur Adjoint de la Programmation et de la Prospective du MAEP.
L’atelier a été modéré par Monsieur Théophile FADONOUGBO,
consultant–formateur.

Plus de détails dans notre dossier de presse

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s